Aujourd'hui, j'ai fait un gâteau au chocolat avec Petit Loupiot et ma cuisine ressemblait à un champ de bataille, j'ai râté deux fois des baguettes magiques à la réputation inébranlable. En tombant, le yaourt pour le smoothie a éclaté sur le carrelage. J'ai mis de la levure de boulanger dans mon pain de maïs, la pâte a débordé du moule tellement elle avait gonflé, ce même gâteau a bien failli brûler et j'en ai fait tomber une tranche par terre en voulant le couper. J'étais agacée, irritable et d'une maladresse désepérante.

Il y a des jours comme ça, où franchement, rien ne va. C'est un peu tous les jours en ce moment, je ne me l'explique pas. J'aimerais bien que ça passe, mais non, ça ne passe pas. Et cette pluie qui n'en finit pas de tomber ...

Alors j'essaie de penser aux petits bonheurs du week-end dernier. Vous vous souvenez ? Le soleil, les sandales, le jardinage, le vide-grenier ... En cherchant bien, je vais sûrement réussir à en trouver.

- les messes basses des loupiots dans la voiture pour trouver où cacher le cadeau de la fête des mamans en toute sécurité 

- un goûter tous ensemble avec un smoothie et un gâteau au chocolat moelleux à souhait (le principe du petit bonheur c'est de ne pas raconter que tout le monde a décampé une fois la dernière bouchée avalée et que je me suis retrouvée toute seule devant la table à débarrasser)

- Liar liar de  Cris Cab à la radio (Liar liaaaaaaaaaaaaar, she's on fiiiiiiiiiire !), mon kiff musical du moment

- une danse endiablée avec Petit Loupiot sur le dernier Katy Perry 

Ça n'a pas été simple de trouver mais ça c'était avant le réconfort des tortillas et de la Despé, avant la surprise et l'hilarité générale quand j'ai découvert un caleçon suspendu à mon orchidée dans la salle de bain (celui de Petit Loupiot qui l'a jeté là parce qu'il a raté le panier à linge). C'était avant les indispensables câlins du soir, avant de regarder les photos prises dans la journée, avant la balade au fil du Rhône dans Echappées Belles ...

036

 

Parce qu'un doigt ne suffit pas pour lécher le saladier, Petit Loupiot y va carrément avec le plat de la main. En vous approchant un peu, vous entendrez peut-être les slurp de mon gourmand ! 

 

077

Demain est un autre jour, et chaque jour a son lot de petits bonheurs ...